PROJET 01CM01 PANNY-BAMENDOU (CAMEROUN)

Par Patrick Leidi, chef de projet

  • Améliorer les conditions de vie au quartier de Panny à Bamendou (développement, éducation, santé),

  • Former des électriciens pour multiplier les réalisations contribuant au développement de la commune de Penka-Michel.

 

RÉSUMÉ DU PROJET

  • Demandes : électrification des 8 classes et du bureau du directeur de l’école de Panny, ainsi que d’y forer un puits et d’y installer une pompe à motricité humaine; électrification d’un local communautaire pour la production d’engrais naturel et installation d’un broyeur et d’un mélangeur. Pour les travaux, faire appel à de jeunes électriciens formés aux installations intérieures en 2017 par ESF et compléter leur formation entrepreneuriale.

  • Durée totale du projet : 3 semaines de mission à partir de l’obtention de l’intégralité des financements.

  • Nombre de bénéficiaires directs :

    • 450 élèves, ainsi que les enseignants et le directeur,
    • 6 à 8 jeunes installateurs-électriciens camerounais issus du projet “Formation pour une deuxième chance”, projet 2017 d’ESF,
    • 3 ou 4 emplois à terme pour la production et la vente d’un engrais naturel (Provent) qui contribuera à une agriculture de meilleure qualité.
  • Nombre de bénéficiaires indirects : le quartier de Panny (env. 1’500 habitants) fait partie du groupement de Bamendou composé d’environ 55’000 habitants qui est lui-même une composante de la commune de Penka-Michel (120’000 habitants)

  • Maîtrise d’ouvrage : Electriciens sans frontières – Suisse

  • Partenaire opérationnel : L’association de développement CAP (Cercle des Amis de Panny)

 

  • Maître d’oeuvre : Entreprise locale et jeunes installateurs-électriciens camerounais

 

OBJECTIF GÉNERAL DE CE PROJET DE DEVELOPPEMENT

  • Contribuer à l’amélioration des conditions d’éducation, de santé et d’hygiène des quelques 450 élèves, ainsi que de travail et de vie du personnel enseignant de l’école primaire,

  • Améliorer la santé par un accès à une eau buvable au profit de la population,

  • Créer une nouvelle activité rémunératrice par la production d’engrais naturel gérée par l’Association des Jeunes Dames de Panny (ADEJAP),

  • Développer l’agriculture familiale grâce à l’usage des engrais naturels,

  • Former à l’entrepreneuriat des jeunes camerounais qui avaien reç une formation technique d’installateur-électricien.

This function has been disabled for Electriciens sans frontières - Suisse.