PROJET 05CD01 KATANA (Sud Kivu, RDC)

Point de la situation

Par Claude Ioset, chef de projet

Dans une région où les conflits armés représentent souvent un débouché pour des jeunes sans perspectives, l’alternative agricole alliant culture, conservation et commercialisation n’est pas qu’une solution, c’est un idéal, un espoir, un avenir … c’est la vie !

Besoins
Il s’agit en fait de permettre à des jeunes gens en fin de formation de produire et distribuer des légumes (typiquement des tomates). Ceci n’est pas possible aujourd’hui, faute d’énergie et de froid : les légumes se détériorent rapidement sur les marchés et les clients attendent la limite pour les obtenir à des prix bradés. Seule une meilleure conservation permet de rentabiliser le travail et de motiver les jeunes. Dans ces conditions, la solution consiste à amorcer un processus susceptible de croître avec le temps. L’idée de réaliser une solution basée sur la conservation de 400kg de tomates dans 3 frigos d’une capacité de 360 litres est retenue dans un premier temps. Il est souhaitable d’y ajouter une machine à glace afin de faciliter la conservation en cas de problème d’alimentation électrique.


Solution
L’utilisation d’équipements du marché (frigos, machine à glace) rend la solution meilleure marché et maîtrisable localement. Le dimensionnement des équipements photovoltaïques (panneaux, onduleurs, etc.) est possible sur la base des consommations et des calculs thermiques (par ex. 400kg de légumes à refroidir de 20 à 4 degrés). L’achat des équipements de froid peut être fait en Ouganda par Benjamin Rutakazu, consultant local. Le montage des équipements photovoltaïques peut être également être réalisé localement sans déplacement d’ESF, sous la responsabilité de Dignity impact. Il est nécessaire de prévoir une alimentation de secours par une génératrice (solution très courante sur place).

Claude

This function has been disabled for Electriciens sans frontières - Suisse.