PROJET 02BJ01 GBAFFO (BÉNIN)

Par Pierre-Alain Steffen, chef de projet

Résumé du projet

Construire un point d’approvisionnement en eau pour la santé et l’hygiène d’une population villageoise, pour ses maraîchages et ses élevages d’ovins. Former des artisans pour multiplier les réalisations dans la région et en assurer la maintenance.

Contexte

Le Bénin est l’un des derniers pays au classement de l’indice de développement. Un béninois sur quatre n’a pas l’accès à l’eau potable. Et pourtant, malgré la pénibilité de la tâche, femmes et filles des villages font quotidiennement en moyenne 6 kilomètres à pied avec une bassine de 10 à 20 litres d’eau sur la tête. Le temps passé à ce transport raccourcit celui dont elles disposent pour leurs autres tâches agricoles et ménagères pour les unes, pour la fréquentation de l’école pour les autres. L’eau ramenée est souvent de mauvaise qualité et plus de 13% des enfants en décèdent. La demande des habitants est énorme dès l’annonce du projet. La mission de qualification préalable à une réalisation devrait tempérer les attentes. Elle est prévue d’ici la fin de l’année 2021 si un financement s’avérait possible et si les conditions sanitaires dues à la pandémie de la COVID-19 devaient s’améliorer.

Population impactée

Le village choisi pour lieu d’implantation de l’installation d’adduction d’eau est situé dans le département des collines, à environ 250 km de la ville de Cotonou et à une dizaine de kilomètres de la route nationale et de la ville de Dassa. La population y est estimée à près de 1’500 personnes.
Le département des Collines a un réseau hydrographique peu important. Néanmoins, quelques rivières permettent d’assurer partiellement la couverture des besoins en eau des populations. Mais, l’insalubrité de ces eaux expose les populations à de nombreuses maladies dont notamment le choléra.
Le nombre total normal de jours de pluie dans l’année varie entre 80 et 110. Les pluies sont inégalement réparties : les régions de collines bénéficient de l’influence maritime. Il en résulte quatre saisons :
o une grande saison des pluies : de mars à juillet ;
o une petite saison sèche : d’Août à Septembre ;
o une petite saison des pluies : d’Octobre à Novembre ;
o une grande saison sèche : de Décembre à Mars.

Rôle d’Electriciens sans frontières – Suisse

Maître d’oeuvre : Entreprise locale de forage, artisans locaux et jeunes apprenants
d’un centre de formation professionnelle
Maître d’ouvrage : Electriciens sans frontières – Suisse
Formateur : Electriciens sans frontières – Suisse

Réalisation

Mission préalable de 10 jours pour l’exploration du site et l’instruction des intervenants (forage, ferronnerie, maçonnerie)
Mission de 20 jours pour la finalisation de la réalisation, deux bénévoles ESF-CH :
o Achats des matériaux à Cotonou, transport
o Installation solaire et plomberie
o Mise en service
o Formation à la maintenance
o Formation d’un comité de gestion de la ressource installée

 

This function has been disabled for Electriciens sans frontières - Suisse.